Ouvrez le Ban!

Quelques images du dimanche 28 mars 2021. Deux patrouilleurs de NIV’o.s.e parcourent les crêtes pour noter les derniers mouvements de neige. Comme prévu, avec le printemps qui s’installe, le manteau neigeux qui durcit durant la nuit va ramollir aux heures chaudes de la journée.

Photo Alain FOUCHET.

Tout commence par quelques boules qui se détachent des corniches et roulent dans la pente.

Ammelthal. Photo Alain FOUCHET

Puis des blocs se détachent et provoquent des coulées de faible ampleur. Ici, dans le « Nid d’Hirondelle ».

Schwalbennest. Photo Alain FOUCHET
Photo PM DAVID

Dans le cirque voisin, ici au Wormspel, le couloir du Rhodiola a purgé lui aussi. Quand le Nid d’Hirondelle ouvre le ban, c’est en général l’annonce de départs spontanés à peu près partout dès lors qu’existent des couches fragiles. Ici, versant nord/est, cette neige colorée dessine la transition entre des neiges anciennes et les neiges plus récentes..

Rhodiola. Photo Alain FOUCHET

Les couches fragiles à l’intérieur du manteau neigeux, nous les observons lors de nos sondages. Un exemple: sur cette coupe réalisée ce matin vers 10 h, on observe, au niveau du thermomètre, une couche de neige sableuse très dure, compacte, de couleur ocre qui marque le passage du nuage de poussières du désert du 6 février 2021. C’est un plan de glissement sur lequel peuvent se déclencher les avalanches.

Photo NIV’o.s.e.

Souvenez-vous: le nuage de sable saharien du 6 février 2021 arrive en après-midi sur le Kastelberg.

Photo Jean MERCIER nuage de sable du désert sur les Vosges.

Quelques commentaires glanés auprès d’alpinistes et de skieurs: Il fallait se lever tôt! Neige très dure le matin, excellente à cramponner pour les grimpeurs, pas facile pour certains skieurs, jusqu’au moment ou la neige se transforme et devient « décaillée ». Passé 10h, elle a rapidement évolué surtout sur les versants exposés au soleil, pour devenir très lourde. Pas top!

Merci Anthony: « Bonjour la corniche de droite du grand Dagobert a lâchée samedi matin formant de gros bloc dur, la neige n était pas top pour de l alpi et une fois 10h du matin il était dangereux de rester dans les couloirs ».