Réseau d'observateurs de la neige pour le massif des Vosges

L’ observation est effectuée suite à l’épisode météo des 07 et 08 avril 2022 qui avait vu de fortes pluies et du vent s’abattre sur le massif (8,6 mm le 6 ;  51 mm le 7 ;   52 mm le 8 avril, 6h 6h UTC, soit en trois jours le cumul d’un mois de pluie). Source Infoclimat-Météociel-Markstein.

Cet épisode faisait suite à une longue période de beau temps du 27 février au 29 mars suivi d’un épisode neigeux et de froid comme le 02 avril avec des températures négatives de l’ordre de – 6°C. Il nous a paru intéressant de voir ce que ces différents événements météos avaient pu engendrer comme contrainte dans les couloirs du Hohneck. Durant le mois d’avril les périodes anticycloniques et pluvio-neigeuses se sont enchaînées.


©Niv’ose Vue sur le Falimont, troisième couloir sur la droite de la photo .
Photo Alain Fouchet

Dans le cirque du Frankenthal, la neige fond et les rochers apparaissent ainsi que le sol. En haut, des cassures s’élargissent, séparant le manteau neigeux en fonction de l’inclinaison de la pente. Ces cassures sont de formes diverses, elles montrent que le manteau neigeux a commencé sa reptation.

©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Cassure en haut d’une pente de neige, couloir « Le premier à droite ».
©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Cassure en haut d’une pente de neige, couloir en Y.
©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Cassure en haut d’une pente de neige. Hauteur 1m04 au niveau du bâton de ski. Secteur Dagobert.
©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Tunnel en haut d’une pente de neige.
Secteur Dagobert.

Cette reptation va aussi raboter le sol comme le montrent des cicatrices laissant apparaître la terre nue. Certaines photos montrent des arrachements de l’année dernière, d’autres viennent d’apparaître.

©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Cicatrices en haut du col du Falimont.
©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Cicatrices en haut du couloir en Y.
©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Cicatrice apparue en 2021. Partie basse du couloir « Le premier à droite ».
©Niv’ose . Photo Alain Fouchet . Cicatrices apparues en 2021 et 2022. Secteur des corniches de Falimont.

De tels phénomènes ont toujours existé mais, semble-t-il, depuis quelques années cela est plus fréquent. A partir des archives photographiques de dizaines d’années de Niv’ose et, notamment, des relevés de Laurent Wahl, il y a matière à poursuivre cette étude.