La « part des anges ».

Quelques aspects de l’enneigement dans le secteur des 3 Fours.

Quelques images du secteur des 3 FOURS.

L’enneigement est continu en forêt à 1200 m d’altitude. On mesure 50 à 60 cm sur le site d’étude de NIV’o.s.e, 30 à 40 cm dans la hêtraie d’altitude sur le site nordique:

Photo Bruno A. site NIV’o.s.e.

Dans les endroits dégagés, la surface du manteau neigeux se « sublime », c’est la « part des anges », cette disparition de la neige qui passe de l’état solide à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide de fonte. Ce qui produit cette fine pellicule de petites croûtes brillantes, cette couche de cristaux fragiles reposant sur de la neige dure:

Sublimation.

Sur les Chaumes, battues par le vent et la pluie, le manteau neigeux est morcelé:

Les 3 Fours. le 20/02/2021.

Vue sur le versant nord du Hohneck: une avalanche de fond très chargée de terre et de roches s’est produite lors du fort redoux survenu entre le 1er et le 3 février 2021. Depuis, la situation est figée. Seuls quelques mouvements de reptation sont observés aux heures chaudes de la journée. Le regel nocturne consolide le manteau neigeux.

Secteur petit Dagobert, grand Dagobert.

Dans l’axe du couloir du Falimont, on observe le même phénomène qui s’est produit à la même époque. Au 21 février, même si les corniches sont réduites, qui oserait se jeter dans ces précipices béants ? Dessins Alexis Nouailhat.

Ces phénomènes se produisent fréquemment lors de forts redoux pluvieux. Fin décembre 2017, nous avions observé le même départ au sol sur une forte pente, sans aucun ancrage naturel:

Faut-il nécessairement relancer constamment ce genre d’alertes?  » ☀️Le beau temps qui s’installe accentuent (sic) la fonte des neiges.🌡️ ⚠️ Les corniches cèdent et les couloirs se purgent, parfois sous forme de glissement de terrain.💨💣 Le 20 février.

Le risque est surtout de « dévisser » sur ces surfaces gelées recouvertes de quelques cm de poudreuse ou de givre.

https://www.dna.fr/faits-divers-justice/2021/02/22/du-soleil-et-des-secours