Réseau d'observateurs de la neige pour le massif des Vosges

Ils ont vu le SPECTRE….

Hubert les avait pourtant prévenus le 10 décembre dernier, vous allez rencontrer LE SPECTRE……

Comme quoi les informations  de NIV’o.s.e. sont utiles !

Des alpinistes sont en train de terminer leur ascension dans les couloirs autour du Hohneck.

Photo Alain Fouchet

Un dernier relai avant un ultime ressaut facile à escalader.

Photo Alain Fouchet

Arrivés sur les crêtes, fourbus, ils rangent leur matériel.

Photo Alain Fouchet

Quand soudain l’un d’eux s’écrit «  regarder là-bas….. Là-bas …le spectre !!! » 

Mais diable qu’ont-ils vu ?

Photo Alain Fouchet

……….Un photométéore, c’est un phénomène optique de l’atmosphère, engendré par réflexionréfractiondiffraction ou interférences de la lumière solaire ou lunaire. 
Les rayons lumineux, rencontrant une surface matérielle, changent de direction. Ce processus de retour du rayon incident se nomme une réflexion. Une partie du rayonnement peut éventuellement traverser cette surface (cristaux de glace par exemple) : on parle alors de réfraction. 
Les ondes lumineuses se propagent parfois sur des objets du même ordre de grandeur. La projection du faisceau de lumière subit une déviation et une redistribution géométrique : c’est le phénomène de diffraction de la lumière (exemple gloires ou irisations). 

La gloire se matérialise par une ou plusieurs séries d’anneaux colorés autour de l’ombre portée d’un objet (ici la montagne) sur un nuage, du brouillard, ou plus rarement de la rosée. La diffraction est à l’origine des anneaux colorés (anneau extérieur rouge). Le retour des rayons vers l’observateur étant produit par réflexion sur les gouttes d’eau.

 Informations d’après le site de Météo France 

http://www.meteofrance.fr/prevoir-le-temps/phenomenes-meteo/les-photometeores

Photo Alain Fouchet

En montagne, nous avons plutôt l’habitude de le nommer « le spectre de Broken ».

Ce type de phénomène optique est très rare et a longtemps été considéré comme une apparition divine. Il s’agit d’une ombre projetée sur des gouttelettes d’eau formant un brouillard ou un nuage (le nuage ou le brouillard servant finalement d’écran). L’ombre est généralement agrandie. Autour de cette projection, il arrive que la lumière du soleil soit diffractée. Il se forme alors un cercle lumineux qui ressemble à un petit halo, c’est la Gloire.
La plus connue en Europe est le spectre de Brocken, phénomène qui s’observe régulièrement sur la montagne du Brocken, point culminant du nord de l’Allemagne situé dans le massif de la Harz.
En Chine, ce phénomène est observé depuis longtemps. La gloire y est appelée la lumière de Bouddha.

La gloire s’observe donc dans les montagnes ou encore en avion, il faut avoir devant soi un brouillard ou un nuage assez dense mais également le soleil dans le dos.

Informations d’après le site La chaine météo : https://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2009-08-12/la-gloire-et-le-spectre-de-brocken-795

Photo Alain Fouchet