Il y a de la vie sous la neige.

Connaissez-vous les myxomycètes ? Par Bernard W. « Dans le monde du vivant, leur mode de vie est bien particulier : ils se déplacent et se nourrissent comme les animaux, mais se reproduisent avec des spores, comme le font par exemple mousses, fougères et champignons. Savez-vous qu’il en existe des espèces bien particulières dans les Hautes […]

Obs du 29 janvier 2020.

En raison d’un appel à la grève d’un syndicat représentatif des hardes de chamois observateurs nivo-météo des Hautes Vosges, nous ne sommes pas en mesure de vous fournir précisément l’épaisseur  du manteau neigeux. Ndlr: vu le temps, ces galopins avaient préféré déserter les hauteurs pour se mettre à l’abri. En revanche vous avez ci dessous […]

Chevelure de glace.

Les plus hauts sommets des Vosges étant peu enneigés en ce mois de janvier 2020, pourquoi ne pas aller faire un tour dans le nord du massif? Un matin de janvier, alors que nous traversions la hêtraie du Donon, et un peu avant d’entrer dans le brouillard givrant qui accrochait le sommet nous observions dans […]

Observation du 18 janvier….. 1903 !

Article des DNA du…. 18 janvier 2020. (archives) Dans « Der Bote vom Münsterthal » : « Trois skieurs du Ski-Club des Vosges (Strasbourg) ont effectué une randonnée le long de de la crête. Partis du Hehrrenberg, ils avancèrent bravement en direction de la Schlucht sur une couche de neige d’au moins un mètre d’épaisseur. Mais devant les congères […]

Obs du 14 janvier 2020.

Petit tour d’horizon sur les Hautes Chaumes du Hohneck et du Kastelberg sous un superbe ciel décoré d’altocumulus lenticulaires. En début d’après midi la température est de 3,5 °C, le vent de sud-ouest souffle à une vitesse moyenne de 27 km/h avec des rafales à 50 km/h. Malgré les températures positives, le sol est gelé. […]

L’histoire d’un cocker nommé Ulysse.

Il existe dans le Frankenthal un secteur nommé Ulysse. Il fallait bien trouver un nom à ce versant corniché, situé entre le col du Falimont et les rochers de la Martinswand. Voici le couloir éponyme. Connaissiez vous la fabuleuse histoire d’un cocker nommé ULYSSE? Le 4 avril 1988, l’hiver vosgien n’en finissait pas. L’épaisseur de […]

Observation du 07 janvier 2020.

C’est à se demander s’il fallait s’équiper en crampons ou même avec des patins à glace tellement le peu de neige rendait les déplacements acrobatiques. Si on peut appeler neige,  ce matériau dur,  gelé, parfois en glace vive, avec  juste 5 mm (et pas cm) de neige verglacée.  D’où risque prononcé de « dévissage » même sur […]